L'histoire du Rock'n Roll

Rock Rock'n roll

L'histoire du Rock'n Roll
type : Les Danses de Salon

 

 

 

A la fin des années 20, le rock'n roll trouve son origine dans le rythm and blues chanté par certains big bands de jazz, notamment celui de Count Basie.

Parallèlement, dans les années 30 et 40 apparaît un type de musique très dansante : le swing, accompagnée de plusieurs danses qui deviennent vite très populaires (le lindy hop, le jitterbug, le boogie).

C'est dans les années 50 qu'apparaît le rock'n roll avec notamment Elvis Presley ou Bill Haley. Le rock va alors s'imposer comme le style de musique populaire dominant. La danse correspondante connaîtra aussi rapidement le succès.

 

Vouloir danser le rock est bien souvent ce qui motive les nouveaux élèves à s'inscrire dans une école de danse. Le "vrai rock" en tant que danse est basé sur une rythmique à 6 temps comme le be-bop. Comme il s'agit de rock à plat, les partenaires ne se lâchent jamais, le contact est présent ne serait-ce que par une main et il n'y a pas d'acrobaties. Le cavalier guide sa partenaire par la position de ses mains et quelques impulsions. Le rock est en fait une succession de passes de type séparation, rapprochement et rotation.

Même si le mouvement des pieds est aussi important pour bien exécuter les figures, des variantes de style comme des petits jetés (kicks) existent. 


Le rock "au sol" est ensuite essentiellement composé de tours (surtout pour la danseuse), qui s'effectuent généralement au "quatre", et de jeux avec les bras où le danseur et la danseuse semblent s'emmêler. Le tout peut s'agrémenter de jeux de jambes... Cela donne une multitude de possibilités de figures. De quoi s'amuser ensemble longtemps!

 

HAUT DE PAGE