Comment ouvrir le bal? Interview "Mariage de Céline"

Ouvrir le bal Le Mariage de Céline Ouverture de Bal Mariés

Comment ouvrir le bal? Interview "Mariage de Céline"
type : Interview

 

 

Interview •••

 

MDC. Quels conseils donneriez-vous aux futurs mariés ?
Patricia. Lancez-vous et commencez le plus tôt possible !
Vous pourrez passer de bons moments à apprendre et vous aurez la garantie d’être à l’aise pour ouvrir le bal et épater vos amis !

 

MDC (le Mariage de Céline):

L’école de danse Virevolte, qui existe depuis quinze ans, est dirigée aujourd’hui par sa créatrice. D’abord danseuse, puis professeur de danse de couples (latines et standards), Patricia dirige une équipe de professionnels qui vous feront partager leur passion.

Toujours à l’écoute de vos envies, les professeurs mettent leur pédagogie au service de l’apprentissage, et leur dynamisme contagieux confère aux cours une gaieté et une vivacité à la mesure de votre amusement.

 

MDC. Quelles sont les tendances pour l’ouverture du bal ?
Patricia. La grande tendance consiste à ouvrir traditionnellement le bal avec une valse, puis de passer dans la foulée à une autre danse (wedding dance, salsatango ou  rock).
Une chorégraphie sur une musique bien personnelle aux mariés est  une demande régulière.
Il faut dans ce cas compter environ 5 cours et le plaisir est garanti !

 

MDC. Comment choisir la danse sur laquelle les mariés vont danser ?
Patricia. Je conseille aux futurs mariés de la choisir en fonction de leurs goûts, de leurs capacités, du temps qu’ils ont à y consacrer, du thème du mariage, de la musique qu’ils ont choisie et des demandes des familles.

 

MDC. Quels sont les ingrédients pour réussir sa première danse ?
Patricia. Le sourire, la posture, et s’y croire un peu : ça donne du charisme et du pschitt à la prestation! Même si on n’est pas encore tout à fait des champions, il faut vivre l’instant et se faire plaisir. C’est ce que le public sent le plus et c’est aussi ce qui donne les plus jolies photos.

 

MDC. Faut-il danser sur une bande-son ou sur la musique de l’orchestre ?
Patricia. Sur une bande son, c’est plus simple. Danser sur un orchestre réserve souvent des surprises d’improvisations !


MDC. Comment se passe traditionnellement l’ouverture du bal ?
Patricia. La mariée ouvre le bal avec son papa puis les mariés dansent ensemble. Mais dans la majeure partie des cas, les mariés ouvrent eux-mêmes le bal.

 

MDC. Quelles formules proposez-vous  et quel budget faut-il prévoir ?
Patricia. Les formules que je propose se présentent sous forme de cours collectifs, stages ou cours particuliers.

Les cours « collectifs » permettent d’intégrer les automatismes sur une plus longue durée. La danse n’en sera que plus facile et plus naturelle grâce à la répétition hebdomadaire. Cela permet d’apprendre les bases d’autres danses et c’est aussi l’occasion de partager une activité très ludique dans la semaine.

Les stages, qui ont lieu le samedi après-midi, permettent d’acquérir la technique de base de la danse choisie et de pratiquer un peu. Ils durent en général deux heures, les week-ends pendant toute l’année scolaire. Je conseille de vous y prendre à l’avance : comme tous les apprentissages, celui de la danse demande du temps pour être décontracté.

Les cours particuliers sont plus personnalisés. En plus de la technique de la ou des danses choisies, les cours particuliers permettent une personnalisation de l’ouverture du bal : comment entrer sur la piste, se présenter, saluer à la fin pour recevoir les applaudissements.

La meilleure formule à mon sens : cours collectifs hebdomadaires + un cours particulier pour la mise en place personnalisée, ou stages et cours particuliers. La formule 5 cours particuliers donne aussi de très bons résultats car concentrée sur la demande du couple. En matière de budget, il faut compter 215€/couple pour les formules 5 cours particuliers, 295€/personne pour les cours collectifs annuels (34h de cours) et 38€/couple pour un stage (2h).

 

MDC. Qu'appréciez-vous dans l'univers du mariage ?
Patricia. La motivation des mariés à réussir leur ouverture, la magie de la représentation, l’instant du mouvement... 

 

HAUT DE PAGE